Les Malades prennent la parole

de Ligue Nationale Contre le Cancer

En cliquant sur le bouton ci-dessous, vous serez renvoyé vers un autre site web qui vous permettra de trouver le document

Présentation de l’éditeur

Briser la glace du silence, de l’indifférence, de la peur face au cancer, qui pouvait le tenter, sinon les malades eux-mêmes ? Qui pouvait mieux que les malades, avec les mots justes, parla du cancer, cette maladie que l’on soigne de mieux en mieux, mais qui, pour tous, évoque mort, angoisse, traitements longs et douloureux ? Le cancer, parlons-en avec loyauté et responsabilité . C’est ce qu’a voulu la Ligue Nationale Contre le Cancer en organisant, en novembre 1998, les premiers Etats Généraux des malades atteints de cancer. Trois mille personnes, malades, proches et soignants, ont pu s’exprimer et réfléchir ensemble. Les attentes sont multiples : comment améliorer l’annonce du diagnostic, la relation avec les soignants, l’information, l’accueil, les traitements, la lutte contre la douleur, le suivi psychologique dans des structures, de soins ? Comment organiser le quotidien avec les proches ou les employeurs au plus près d’une vraie vie de tous les jours ? Autant de questions qui ont émergé, et qui doivent aujourd’hui être communiquées au grand public. Un ancien malade a résumé avec vigueur la situation : Je témoigne pour que nous arrivions à assouplir le mur qui sépare les bien-portants présumés des cancéreux. J’attends que l’on parle de plus en plus de ces milliers de personnes qui ont traversé la maladie pour que les autres aient moins peur quand on leur annoncera qu’ils ont un cancer. A l’écoute de ces milliers de témoignages, la Ligue Nationale Contre le Cancer fait aussi des propositions simples pour une meilleure prise en charge des malades. Les témoignages qui figurent dans ce livre, issus de cette grande manifestation, bouleversants, devront y aider.

Type

Editeur

Langue

Pays d'origine

Collection

Isbn

Isbn numérique
ISSN
Ean

Ean numérique