Reconnaissance des aidants proches : Une première avancée que Catherine Fonck estime encore trop timide.

0,00 

En cliquant sur le bouton ci-dessous, vous serez renvoyé vers un autre site web qui vous permettra de trouver le document

Réaction de Catherine FONCK à propos du vote en Commission des Affaires sociales du projet de loi sur la reconnaissance des aidants proches.
D’après ses dires, cette reconnaissance est une première étape mais ne doit en aucun cas être source de désinvestissement de l’Etat dans la prise en charge de la grande dépendance. De nombreuses étapes restent encore à franchir, notamment pour donner accès à l’aidant proche aux droits sociaux.

Type

Editeur

Langue

Pays d'origine

Type

Page de
A